Thed Metelus : une vie dédiée à la photographie

Connu pour ses travaux principalement dans le milieu évangélique, Thed, un jeune photographe ; se réincarne dans une nouvelle vie grâce au 8ème art. Toute sa vie est vouée au culte de sa plus grande passion : la photographie.

Une vie prédestinée à la photographie

Thed Metelus est un jeune professionnel de l’audiovisuel, né à Port-au-Prince. Il a grandi au sein d’une famille chrétienne. Retranché dans son cocon familial, la photographie frappe à ses portes pour lui faire la cour par le biais de son père qui prenait le plaisir d’immortaliser les bons moments de famille et entre amis, à cette époque, à l’aide d’une caméra argentique. Et plus tard, sa sœur lui offre sa première caméra, non professionnelle, comme si son destin pour la photographie se traçait malgré lui, envers et contre tous. Notamment les parents qui souhaiteraient plutôt avoir un médecin, un avocat ou un politologue dans la famille.

En Avril 2017, cet homme, plein d’audace et déterminé plus que quiconque à prendre sa vie en main, a participé à son premier séminaire en photographie, non sans peine. Puisqu’il avait des difficultés à trouver les moyens pour payer la formation. Comme dit : La chance sourit toujours aux gens déterminés. Pas plus d’une semaine après cette formation, il a eu un contrat à hauteur de 350 dollars américains.

Obstiné par son rêve de devenir photographe professionnel, il n’a pas hésité à frapper aux portes des médias pour se frayer un chemin dans le milieu. Dans la même année, il prend son baptême de feu à Worship Promo, un média évangélique, en se faisant remarquer par son immense talent. Notons que Thed a prêté son talent à plus d’une dizaine de médias, dont des médias de renom : Mag Haïti, Safety Promo, Media Mevanjil, Douvanjou Web Media, Storm TV et Real Talk TV dont il est cofondateur et directeur général.

Thed Metelus doit son inspiration à des hommes comme Abellard Jeanty, Frédéric Alexis, Prayce Mason, entre autres. De plus, il se dit animer par le goût du risque et de l’aventure. « Être au cœur de l’action, c’est ce qui me motive ». D’ailleurs, en 2019, il a failli perdre la vie lors de la couverture d’une manifestation à Delmas 60 durant le mouvement “Peyi Lòk”. Atteint de 3 jets de gaz lacrymogène, ne serait-ce pas le dévouement d’un policier, Thed aurait pu perdre sa vie. Mais Dieu Merci. Il en est sorti indemne et a pu poursuivre ses rêves.

Par son métier, il se veut être utile en permettant aux autres de vivre ce que lui-même vit derrière sa caméra. Plus qu’un loisir ou son gagne pain. La photographie représente pour lui sa réincarnation dans une nouvelle vie, lui ouvrant un nouveau monde dont le jargon imprègne son quotidien, ses paroles et ses moindres gestes.

Quelques clichés de Thed Metelus

Son leïtmotiv, c’est sortir de l’ordinaire, produire des images captivantes qui témoignent de la réalité. Ce qui lui procure un sentiment de fierté, de liberté et de toute-puissance. « Michael Guirand se sent roi sur sa scène, par-devant son public. Moi, pas moins que lui, lorsque je me retrouve derrière ma caméra, à l’affut de la prise la plus parfaite

Il faut noter que Thed est également étudiant en théologie et un passionné de musique. D’ailleurs, il est reconnu à son église pour son talent de chanteur. De surcroît, il travaille actuellement sur le lancement d’une télévision en ligne «Ayiti Levanjil TV», qui annonce les couleurs avec une émission phare : «Kisa Labib di ?», qui traite le sujets sociétaux à la lumière de la bible.

RÉDACTION : Abimaël Romilus SÉVÈRE

COPYRIGHT: CHOKARELLA 2022