Zozibini est la nouvelle reine de la beauté féminine

L’Afrique du Sud vient de marquer l’histoire à la Miss Univers, en remportant l’édition 2019 de ce prestigieux concours international de beauté. Zozibini Tunzi, la candidate sud-africaine, a été élue sans conteste, 68ème Miss Univers. La belle africaine, à la splendeur naturelle, a rayonné à mille feux sur le podium de Miss Univers, tant par sa beauté authentique que par son intelligence.

Zozibini Tunzi est la nouvelle perle de beauté, à travers le monde. Elle a fait sensation ce dimanche, sur la scène de Miss Univers 2019. Par son allure naturelle, et son originalité, elle a défié tous les clichés de beauté occidentale. Zozibini a éclipsé toutes les autres concurrentes, venues de 90 pays ; et devançant ainsi les postulantes du Porto-Rico, Madison Anderson, et du Mexique, Sofía Aragó.

La jeune sud-africaine âgée de 26ans, vient d’entrer dans l’histoire de ce célèbre concours, en devenant la troisième femme, noire originaire d’afrique, à être élue Miss Univers ; succédant ainsi la native de l’Angola, Leila Lopes, couronnée Miss Univers en 2011.

Zozibini Tunzi est une femme élégante, intelligente et distinguée. Mannequin professionnel et étudiante en relations publiques, Zozibini est une fervente militante des droits de la femme. Elle est la première femme noire à avoir osé laisser ses cheveux crépus, courts, et au naturel, pour participer à un concours de beauté dont les standards imposés sont les cheveux lisses, la peau éclaircie et tout. Mais au-delà de toute attente, elle a remporté la couronne et elle a cassé les cordes esthétiques préétablis, et ainsi proposé un nouveau regard sur la femme noire, africaine.

Son sacre met en exergue tant la beauté que l’intelligence de la femme africaine. Et sa victoire est non seulement une victoire historique mais aussi culturelle. Par son couronnement, elle a su mettre en avant l’originalité et l’authenticité africaine. Fière de sa couleur de peau, de ses cheveux crépus, et de sa splendeur naturelle, Zozibini a montré au monde entier qu’on peut-être belle, admirable tout en restant authentique.

Et grâce cette couronne, elle va continuer à porter le flambeau de la beauté culturelle africaine, et surtout continuer à lutter pour les droits de la femme et l’égalité des genres. Comme tel a toujours été son combat depuis toujours. D’ailleurs son sujet, lors du concours, était justement basé sur la question des droit de la femme.

À l’issue de son couronnement, elle a énoncé un message remarquable: « J’ai grandi dans un monde où une femme comme moi, avec ma couleur de peau et mon type de cheveux, n’a jamais été considérée comme étant belle. Je pense qu’il est temps que ça change aujourd’hui » Elle a été très chaudement applaudie par ce public select, venu pour l’occasion.

La nouvelle reine de beauté affirme, avec un air jubilé, à travers son discours féministe que : « Les femmes sont les êtres les plus puissantes au monde. C’est cela que l’on devrait enseigner aux jeunes filles et femmes d’aujourd’hui, de prendre leur place dans la société et de consolider. » Par ailleurs, elle s’accentue sur l’apprentissage à l’égard des jeunes filles, dans le but de leur enseigner à devenir des leaders, des dirigeantes. Elle dédie sa couronne à toutes femmes noires, africaines et du monde entier. Sa victoire est celle de toute l’Afrique et ses diasporas.

RÉDACTION: Vanessa Engie SAINVILLE

RÉVISION ET CORRECTION: Rodly SAINTINÉ

COPYRIGHT: Chokarella 2019

Advertisements