Commémoration de la Journée Internationale de Podcasts en Haïti : Une première bien réussie

« Regards croisés sur le monde des podcasts », tel est le thème retenu cette année par ÉCOLE DES MÉDIAS, pour commémorer la 8ème édition de la Journée Internationale de podcasts, célébrée le 30 septembre. Pour rayonner l’éclat de sa toute première édition en Haïti, l’ÉCOLE DES MÉDIAS, JAUSE PODCAST, l’UNESCO et d’autres partenaires organisent toute une série d’activités en ligne : webinaire, causerie-débats, Twitter Space, etc. 

Lors d’un enrichissant webinaire, Steven Jambot, journaliste et producteur à RFI ; Sophie Berger, ingénieure et créatrice de sons à France CultureArte et RFI ; Jause Varin, journaliste et producteur de JAUSE PODCAST et Ravensley Boisrond, journaliste et producteur de TRAV PODCAST ; ont croisé leurs regards autour de l’univers séduisant du podcast, symbole de l’innovation et de la créativité dans le monde audiovisuel.

L’intérêt particulier de cette grande activité est de promouvoir la production de podcasts en Haïti où la situation actuelle accuse une faible production et une faible consommation dans ce nouveau champ, pourtant riche en possibilités. C’était aussi l’occasion de création de liens, d’échanges et de partages intellectuels entre des acteurs internationaux et nationaux du secteur.

Toute cohorte de professionnel•le•s pour marquer cette belle journée

Tatiana Villegas, représentante de l’UNESCO, a donné le coup d’envoi par les propos de circonstances, en insistant sur l’engagement renouvelé de l’UNESCO à faciliter l’accès universel à l’information. Son allocution a été suivie de celle de Ravensley Boisrond, producteur de podcast, qui a remonté à travers le temps les moments forts de l’évolution de cet outil révolutionnaire dans l’univers multimédia.

Les intervenants se sont tous mis d’accord sur l’importance d’une telle manifestation internationale autour du podcast. Sophie Berger, la 2ème intervenante, en tant que créatrice de sons, n’a pas tari d’éloges pour une si noble initiative : « C’est chouette de parler de son. […] Le podcast, ça parle à tout le monde. Il démocratise le son, l’écoute. C’est un acte de relations et de création de liens. »

Steven Jambot, le 3ème invité à prendre la parole, n’y va pas par quatre chemins : « C’est une chance inouïe de rendre le savoir accessible au plus grand nombre ».

Jause Varin, le dernier intervenant, va dans le même sens : « Le podcast est un médium très puissant. Il est autant accessible pour le producteur que le consommateur, devenu maître de sa consommation. » Le producteur de JAUSE PODCAST a aussi soulevé les défis que présente la production dans ce secteur en Haïti où l’accès et le coût de l’internet sont des enjeux de taille. 

Alors que les nouvelles donnes technologiques poussent la radio vers la porte de sortie, les problèmes sociaux, économiques et politiques (tels que l’inflation et l’insécurité qui menacent autant la radio) ne profitent guère au podcast, qui a encore du mal à s’imposer. « Les médias doivent prendre leurs responsabilités » martèle-t-il.

D’autre part, dans une perspective mondiale, Steven Jambot alerte tous les professionnels du numérique face à leurs responsabilités écologiques liées à la production dans ce secteur : « L’environnement est un enjeu fondamental pour le vivre ensemble. […] Servons-nous du numérique pour aborder les grands enjeux de la société. »

Les exigences de la production de podcast étaient aussi à l’ordre du jour, tant au niveau technique, éditorial que logistique. Selon l’animateur de L’Atelier des Médias-rfi, la qualité sonore est un élément incontournable pour le producteur qui devra compter sur deux armes majeures : le savoir-faire et le « faire savoir ».

Ce dernier concerne la communication actualisée autour de chacune de ses publications. Le public a été gâté par les conseils de Steven Jambot, qui invite les nouveaux producteurs à se lancer et à faire preuve d’originalité face aux défis actuels.

Jause Varin a bouclé la boucle sur un ton d’optimisme et d’espoirs, invitant chacun à regarder la moitié remplie du verre. Pour le diplomate haïtien, cette nouvelle sphère regorge de mille opportunités pour les jeunes en particulier : « C’est un moyen efficace pour le réseautage, pour développer son leadership, vendre ses produits, sensibiliser les jeunes et remonter l’estime de soi. »

Notons qu’au milieu de cette journée d’activités, quatre nouvelles éditions podcasts produits par l’ÉCOLE DES MÉDIAS, et présentés par de jeunes journalistes haïtiens passionnés, sont présentés au grand public. Il s’agit de : « Kreyòl Pale Kreyòl Konprann », un podcast dédié à la langue créole ; « Sex Talk », un podcast d’éducation sexuelle ; « Kilti An Nou », qui ouvre une fenêtre sur la culture haïtienne et afro-caribeene ; et « À Qui De Droit », un podcast d’éducation juridique. Les différents numéros de ces podcats sont, pour l’instant, disponibles via les plateformes Anchor, SoundCloud. Restez donc branchés !

RÉDACTION: Abimaël-Romilus Sévère

COPYRIGHT: CHOKARELLA 2022