2Senk, un jeune rappeur conscient très prometteur

Une brillante étoile a fait son apparition dans le rap conscient haïtien. Il s’est fait appeler 2senk. C’est un valeureux jeune bourré de talents qui, à travers ses œuvres, nous décrit la supplice constante face à laquelle il a dû toujours tenir tête durant ses 22 ans d’existence. Son nom commence à résonner fort dans l’industrie musicale haïtienne.

« 2Senk », de son vrai nom Petithomme Ernst, est un jeune rappeur conscient produit par Evazyon Mizik. Avec ce label, il a accouché un EP baptisé « 5 mas » qui contient 7 morceaux, le 6 septembre dernier. L’un d’eux est un feat avec Rotcha Roc. Son premier projet est un vrai témoignage pour nos frères qui vivent surtout dans les ghettos.

Que ce soit dans ses écrits ou encore dans sa manière de rapper, 2Senk frappe les esprits de quiconque l’écoute. Certains disent même qu’ils perçoivent D-fi en lui. D’ailleurs, à travers son EP, de « Premye pitit » passant par « 12 zan lekòl », « Tranzaksyon », « Tande vwa m, pt2 », « 5 mas », « M sispann », jusqu’à « Demen » sa manière de rapper sa vie nous rappelle vraiment le rappeur de Castro qui est aussi PDG du label Evazyon Mizik. Et même la voix de « Kwonik yon Getoyout » fut frapper d’admiration en écoutant les chansons du jeune prodige.

En effet, après l’enregistrement de l’EP, D-fi était au studio et a pris le soin de l’écouter. En tant que fils aîné, interpellé surtout par le texte « Premye pitit », il n’a pas pu retenir ses larmes pendant l’audition, sachant que l’histoire est réelle. Les sacrifices consenties par la pépite allant jusqu’à abandonner ses études classiques pour aider sa petite sœur « Doune » lui ont amené à se questionner…

« 5 mars », une date significative dans la vie de « 2Senk ».

Si D-fi avait déclaré qu’il y a une date qui l’a marqué à vie au début du morceau « Kè brize », il n’est pas le seul à subir ce sort. Tout comme lui, bien que ce soit pour des raisons différentes, « 2Senk » a été brisé le 5 mars 2019 et le vécu de ce jour funeste l’a tellement marqué qu’il a non seulement décidé de l’associer avec son nom de scène mais aussi, il a baptisé son premier projet la date même et a jugé nécessaire de nous raconter l’histoire à travers un track (5 mas).

Rencontre avec Evazyon Mizik : conjoncture qui a basculé la carrière de l’artiste !

Souvent, l’on se repère grâce à ceux qui ont parcouru les chemins et qui choisissent d’aider les autres pour ne pas qu’ils se perdent. C’est bien ce qui nous a donné ce 2senk aujourd’hui, selon le rappeur de « Tande vwa m ». En effet, sa signature avec le label en novembre 2019 a fait de lui un autre artiste ; pas seulement en terme de production, mais aussi pour ce qui est de conception de la vie. « Avant, mes musiques ne reflétaient pas vraiment mon quotidien, c’était plus pour le plaisir […] Maintenant, je sais que tomber est normal ; l’important est de ne pas rester par terre » affirme-t-il.

A présent, 2senk est un rappeur qui aspire à être utile à la société avec ce qu’il fait. Il se donne pour préoccupation d’écrire sa calamiteuse vie qui est, sans doute, jumelle avec celle de la plupart des haïtiens. À travers ces textes, il critique cette situation et l’expose au su de tout le monde pour dire haut et fort : ça doit changer !

S’inspirer des événements funestes de la vie pour mieux avancer. Voilà le message clé qu’on trouve quand on pèle chaque texte de ce talentueux rappeur combien prometteur qui annonce une surprise pour bientôt.

RÉDACTION : Peterson DORSAINVIL

COPYRIGHT : CHOKARELLA 2020