Virus, un nouveau slam de Sonjee le lyrikarim.

La campagne de sensibilisation pour la lutte contre le covid-19 est plus que jamais une affaire de tous. Chacun essaie de trouver un moyen pour conseiller, s’exprimer et se positionner. En tant que poète, citoyen avant-gardiste et avocat du monde, « Sonjee le lyrikarim »s’est senti concerné. Dans cette optique, il a accouché “Virus”; un slam qui claque vraiment.

Accompagné de la voix envoutante du chanteur Clerveau Lovenson qui a prodigué des conseils, au début et à la fin du single, qui nous permettront de combattre ce coronavirus en cas d’application, Sonjee a pris place du côté des sensibilisateurs et en profite pour décrire comment il vit la période de confinement puis pour faire entendre sa rude frustration; surtout face aux grandes puissances qui ont toujours priorisé les armes et l’argent au détriment de la santé. Aujourd’hui, le Covid-19 leur appelle à faire un halte-là…

Alors qu’il exprime sa rage, à travers “Virus”, le Lyrikarim n’a pas omis de sensibiliser la population qui est beaucoup trop vulnérable selon lui : “Lavez-vous les mains ! Restez chez vous et soyons tous solidaires !”; les mêmes mots que Clerveau a chanté en boucle.

Après plusieurs textes qui se sont inscrits dans le même courant de “dénonciation avec frustration” tels que “Pleurs de sang et M brize”, avec son dernier titre, Sonjee continue de gravir les échelons dans l’esprit des fans du slam qui, semblerait-il, va devenir une tendance de fond en Haïti.

On a besoin de nous unir pour lutter face à la pandémie Covid-19. Pour cela, en attendant un vaccin efficace, chacun doit essayer de se mettre à l’écart le plus que possible et nous devons appliquer les principes sanitaires, comme le demandent Sonjee et Lovenson. Il n’y a qu’ensemble que nous parviendrons à vaincre ce Coronavirus.

RÉDACTION : Peterson DORSAINVIL

COPYRIGHT : Chokarella 2020

Advertisements