7Jhonsley et son amour de toujours, la musique

Entre 7Jhonsley et la musique, il existe une histoire d’amour fou qui s’écrit avec une encre indélébile depuis son enfance. S’il a été confronté à plusieurs d’autres activités, Jhonsley  n’a pas eu l’embarras du choix car la musique a toujours été en première place dans sa tête.  

Sa rencontre avec la musique  

Né un 14 Mars 1997 à Pétion-Ville dans une famille chrétienne, 7Jhonsley, de son vrai nom Seth Johnsley Dorange, est un jeune musicien de 25 ans qui allie passion et savoir-faire dans l’expression de son bel amour intermittent pour la musique qui a bourgeonné en 2012, alors qu’il avait 15 ans. Un amour qui suit son cours et qui dessine une belle carrière pour l’artiste. 

Après des longues années au rythme de travail sans relâche, 7, comme il se surnomme “chiffre de la perfection”, a trouvé sa voix grâce à ses mentoresses, Charsline Franck qui lui a appris comment travailler les premières positions, notamment le vibrato, et lui a permis de lier connaissance avec certaines méthodes et Jessica Métélus qui l’a aidé à explorer très largement son talent tout en travaillant sur l’habileté. Très vite, il trouve en la musique sa plus grande passion : « un amour naturellement ressenti sans que l’on puisse l’expliquer », témoigne-t-il. 

Par ailleurs, Jhonsley joue de la guitare, au violon et consacre une partie de son temps au beatmaking, une activité artistique qui consiste à créer des pistes musicales et rythmiques (Beats). Après une enfance heureuse avec les oreilles accrochées à la musique, Johnsley a su trouver son instrument de musique.  

« Parmi les instruments, le violon incarne mon trait caractéristique » 

Au début, sa passion s’était déferlé sur la guitare. Alors qu’il ne savait pas en jouer, il passait son temps accroché à celle de sa sœur, Germanie Dorange, jusqu’à en devenir accro. Les jours qui ont suivi le beatmaker ont tronqué son amour pour la guitare contre celui pour le violon, qui est devenu son instrument favori ; un instrument qu’il chérit tant. « Je me suis tourné vers le violon parce que c’est un instrument qui incarne certains traits de mon caractère. C’est comme si nous étions un seul corps », Confie-t-il sur un ton conquis.  

Le passionné de l’instrument à cordes frottées a déjà entamé d’intéressantes collaborations avec Billboard Event, Sekoya, et sur scène avec DJ Kemissa au début de l’année 2020. Il a pu s’attirer l’amour de nombreux fans – notamment beaucoup d’internautes – grâce à ses prestations filmées qui laissent toujours les gens sur une soif de l’assister et les nombreux corvers qu’ils ne cessent de proposer. Voulant regarder vers d’autres horizons à travers la musique, 7Jhonsley se fait entrepreneur.  

“Seth music Agency”, une innovation 

Le jeune violoniste passionné s’adonne entièrement au confort de la musique. De performeur à professeur, tout passe par l’entremise de la musique. Aujourd’hui, il dirige Seth music Agency, une agence spécialisée dans la formation musicale des instrumentistes en herbe. L’agence fait des séminaires, des ateliers de musique et propose notamment des séances de coaching à domicile pour ceux qui souhaitent pratiquer les instruments comme la guitare, le violon et le piano.  

Notons que Seth music Agency prévoit un grand rendez-vous de formation musicale à tous les passionnés du violon ou violonistes en herbe. Un grand séminaire d’un mois de formation qui a débuté le 22 mai et prendra fin le 20 juin 2022 prochain. Cette activité se tient au local de l’institution Baptiste de Thomassin (IBT), sis à Thomassin 38, au prix de 1500 gourdes. Seth Johnsley donne ce rendez-vous pour lever le défi qui fait croire que le violon est un instrument difficile à jouer.  

REDACTION : Guerby JEAN 

COPYRIGHT : CHOKARELLA 2022