SHARE

Hymne à sa liberté, SELE BRIDE, est une exhortation à être, une avancée, une percée vers l’autodétermination, une prière pour l’émancipation de chacun.
Après moult rendez-vous avec Tabou Combo, Klass, Harmonik, Alanbanza, Zenglen ou Disip, l’interprète révèle enfin le premier titre d’un répertoire personnel transversal, résultat savant des diverses influences dont il s’est toujours nourri : le jazz et la World music de Pat Metheny, Georges Benson, Alen Holdswort, Joe Satriani, mais aussi la Mizik Rasin de Boukman Eksperyans. Dener Céide est un artiste aux carrefours des mondes, viscéralement haïtien, instinctivement du Monde. SELE BRIDE, le premier titre de son cru qu’il offre au monde, est une sorte de transe qui exhorte au dépassement de soi…


Réalisation Jonathan Drumeaux
Chef opérateur/Étalonnage Yannis Sainte-Rose Chargée de production Stéphanie Melyon-Reine?e Maquillage: Caroline Tichy
Performer/danseuse Nèfta Poetry
Stylisme/Dener Jghil Gatibelza

 

BIO

Dener Ceide, auteur-compositeur-interprète, est né à Saint-Louis- du-Sud au cœur de la tourmente du Duvaliérisme de Baby Doc. Ce qui instilla en lui une quête fondamentale de liberté dont l’échappatoire c’est la musique. Ses parents pourvoiront à ses études, d’abord des études primaires au collège Saint-Patrick de Saint-Louis-du-Sud, puis à Port-au- Prince au Collège Univers des Frères Raphaël, pour enfin étudier la musique aux Etats-Unis au collège de Miami Dade durant 3 ans. Mais avant ces études, il y eut la mizik rasicine, ancestrale, viscérale : il s’y adonne dès son plus jeune âge : il façonne très tôt sa voix en intégrant la chorale de sa mère Marie Rosette et nourrit son talent de multi-instrumentiste en s’adonnant d’abord aux percussions puis au banjo et à la guitare, aidé en cela, dans son quartier, par Luc Gregory (guitariste du Groupe Chandel) et le journaliste Jacques Bourdeau, entre autres mentors.

Son enracinement a incontestablement contribué à faire de lui « la nouvelle voix », le « maestro » (comme ses fans le nomment) ou « la plume d’or » du konpa. Tout en cultivant une musique universelle, le compositeur est un maillon entre la tradition musicale haïtienne et une nouvelle voie aux confluents des musiques du monde. Il a écrit et composé pour moult artistes et groupe konpa en vogue: Tabou Combo, Klass, Harmonik, Zenglen, Disip, Chandel, Boukan Ginen, Grarcia Delva, mais encore pour Erol Josué, ou l’artiste guadeloupéenne Stevy Mahy.

Dener Ceide, le musicien, s’est illustré auprès d’artistes tels que Stevy Mahy, Emeline Michel en France et Haïti (entre autres), à Miami – alors dans le House Band Miami Live qui accompagnaient de nombreux artistes résidents – Rick Ross, Goapele, Lil Wayne, Wu Tang Clan, Nee Yo, Urban Mystic etc. –, le pianiste Mushi Widmaier, ou encore en tournées avec Inner Circle ou Ms. Lauryn Hill.

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.